Nathalie Manfrino, Soprano

Presse

PUCCINI – BOHEME / Mimi (Bordeaux)

« Nathalie Manfrino, enfin, pour ces début en Mimi, dessine un personnage immédiatement attachant et d’une crédibilité totale. Par rapport à sa remarquable Rozenn du Roi d’ys à St Etienne en mars dernier, la voix a encore gagné en puissance et en rayonnement, sa sensibilité naturelle s’épanouissant ausi bien dans l’univers[…]

En savoir plus »

MASSENET – Thaïs (Festival Massenet)

-« Mais c’est sur Thaïs que tous les regards se concentrent, Nathalie Manfrino s’imposant d’emblée comme l’une des meilleures titulaires de ces cinquante dernières années. Emission d’une largeur insoupçonnée, grave rond et sonore, aigu rayonnant et plein jusqu’au contre-ré, vibrato parfaitement sous contrôle. La comédienne est en plus ravissante, engagée,[…]

En savoir plus »
Nathalie Manfrino Entretien RESMUSICA

Entretien RESMUSICA

Elle a le plus franc, le plus joli sourire de la planète lyrique, et l’enthousiasme communicatif. Bourrée d’énergie, volubile, engagée, aux antipodes de l’image généralement associée aux héroïnes d’opéra du XIXe siècle qu’elle incarne sur scène, Nathalie Manfrino atomise le mythe de la diva sans cervelle, en tête-à-tête avec ResMusica.   ResMusica[…]

En savoir plus »

DEBUSSY – Pelléas et Mélisande / Mélisande (Nice)

« …Nathalie Manfrino transfigure littéralement un rôle ingrat. Tout au long du spectacle elle semble ne pas savoir comment se définir. C’est très bien ainsi. Le timbre a cette ombre et cette langueur, cette luminosité, cette perpétuelle interrogation, cette impeccable insaisissabilité propre à Mélisande… »

En savoir plus »