Nathalie Manfrino, Soprano

From the blog

SUR LES PAS DE THAÏS

Sur les pas de Thaïs

« SUR LES PAS DE THAÏS »
Nathalie Manfrino – Markus Werba

Mardi 4 décembre 2012 / 20h
Opéra Théâtre St Etienne

Vendredi 7 décembre 2012 / 20h
Opéra Comique Paris

Nathalie Manfrino, soprano – Markus Werba, baryton
Orchestre Symphonique Saint-Etienne Loire
Laurent Campellone, direction

PROGRAMME:

Massenet
Thaïs

« Toi qui as mis la pitié dans nos âmes » (M. Werba)
« Voilà donc la terrible cité » (M. Werba)
« Qui te fait si sévère? Couronne-toi de roses » (N. Manfrino / M. Werba)
« Ah, je suis fatiguée à mourir » (N. Manfrino)
« O mon miroir fidèle, dis-moi que je suis la plus belle » (N. Manfrino)
« Etranger, te voilà, comme tu l’avais dit! » (N. Manfrino / M. Werba)
« Qui m’inspirera les discours embrasés? » (M. Werba)
« Vénus, invisible et présente » (N. Manfrino)
« Je suis Athanaël, moine d’Antinoé » (M. Werba)
« Pitié! ne me fais pas de mal » (N. Manfrino)
Méditation
« Non loin d’ici, vers l’occident, il est un monastère » (M. Werba)
« L’amour est une vertu rare » (N. Manfrino / M. Werba)
« L’ardent soleil m’écrase » (N. Manfrino)
« Seul le repentir nous épure » (M. Werba)
« O messager de Dieu, si bon dans ta rudesse » (N. Manfrino)
« Baigne d’eau tes mains et tes lèvres » (N. Manfrino / M. Werba)
« Tu sais, ô Palémon, que j’ai conquis l’âme » (M. Werba)
« Qui te fait si sévère? » (N. Manfrino / M. Werba)
« Thaïs va mourir » (M. Werba)
La mort de Thaïs (N. Manfrino / M. Werba)