Nathalie Manfrino, Soprano

La Bohème

PUCCINI – La Bohème

Représentations les 26 et 29 septembre et les 1, 3 et 6 octobre

Shows on september 26th and on october 29th and 1st, 3rd et 6th

Opéra en 4 actes
Livret de Giacoso et Illica
Créé le 1er février 1896 au Teatro Regio, Turin

Direction, Paul Daniel
Mise en scène, Laurent Laffargue
reprise par Clovis Bonnaud et Sophie Petit
Décors, Philippe Casaban et Eric Charbeau
Costumes, Hervé Poeydomenge
Lumières, Patrice Trottier

Rodolfo, Sébastien Guèze
Mimi, Nathalie Manfrino
Marcello, David Bizic
Musetta, Georgia Jarman
Colline, Nahuel di Pierro
Schaunard, Riccardo Novaro
Alcindoro, Jean-Philippe Marlière
Benoit, David Ortega
Parpignol, Alexis Defranch

Orchestre National Bordeaux Aquitaine
Chœur de l’Opéra National de Bordeaux,

Œuvre universelle et intemporelle, La Bohème est une poignante histoire d’amour entre Mimi et Rodolfo ainsi qu’une évocation de la vie d’artistes en quête de gloire et d’une existence meilleure. Puccini développe dans sa partition toute la palette des émotions et fait rayonner la vie, la poésie et la gaieté malgré le funeste destin de Mimi. La Bohème trouve dans la mise en scène « sixties » de Laurent Laffargue, créée en 2006 sur la scène du Grand-Théâtre, un souffle de jeunesse et d’audace qui lui sied à merveille. Il s’agit du premier opéra dirigé par Paul Daniel à Bordeaux.

ven 26 sep. 20h00
lun 29 sep.
20h00
mer 01 oct. 20h00
ven 03 oct. 20h00
lun 06 oct. 20h00

La Bohème

Qui suis-je ? Je suis poète ! Que fais-je ? J’écris ! Et comment est-ce que je vis ? Je vis !
La Bohème – Rodolfo, Acte I

Mal comprise du public lors de sa création en 1896, principalement en raison de son modernisme harmonique, La Bohème figure aujourd’hui parmi les plus célèbres partitions du théâtre lyrique. Inspirée de l’écrit de Murger, l’intrigue illustre la conviction baudelairienne selon laquelle on peut « vivre trois jours sans pain ; sans poésie jamais ». Affirmation précieuse et intemporelle, qui résonne avec la même intensité dans le Paris d’hier que dans celui des années 60 que dépeint la mise en scène de Laurent Laffargue.